Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi eu nulla vehicula, sagittis tortor id, fermentum nunc. Donec gravida mi a condimentum rutrum. Praesent aliquet pellentesque nisi.
Image thumbnail

LA LETTRE DU DOMAINE

HIVER 2023

Au sommaire

Retours sur 2022, mises en bouteille et conseils millsésimes, biodynamie, actualité presse…

2022 : UN SI BEAU 
MILLESIME

Retour en cette fin d’année sur le millésime 2022 qui a donc bien été très précoce, avec des vendanges dès le 25 août, juste après une pluie salvatrice qui a rafraîchi nos coteaux et revigoré la vigne !

Nous avons du printemps à cette dernière ligne droite porté une grande attention à nos vignes qui ont connu deux périodes de forte sécheresse : une première en mai, avant que les pluies de juin ne leur redonnent toute leur vigueur et offre une végétation luxuriante ; une seconde ces semaines brûlantes d’été. Les premiers jours des vendanges les maturités étaient encore hétérogènes selon les parcelles (l’âge des vignes, l’exposition…), mais les baies sont arrivées à maturité très belles, preuve que la qualité du soin porté sur la durée les rend plus résilientes aux variations climatiques qu’elles subissent.

Les vendanges 2022 se sont déroulées comme on les aurait rêvées, qualité et quantité au rendez-vous, avec des équipes parfaites et parfaitement bien conduites. On prend depuis  soin des vins en cave, et on peut aujourd’hui le dire : ce sera un très beau millésime !

Coteau de Vernon, août 2022

Vendanges dans Maison Rouge

L’équipe en cave

Portraits de vendangeurs

Merci à toutes et à tous
pour ces moments,
votre engagement et votre passion
et ces valeurs partagées

ACTUALITE
DES CUVEES

Mises en cours !

2021 : L’équilibre et la pureté des années tardives sont au rendez-vous et c’est… très beau, et d’une incroyable fraîcheur

 

Condrieu, Coteau de Vernon 2021

Le nez s’ouvre sur des fleurs blanches, de la noisette fraîche, une légère note épicée de gingembre frais, un peu de menthe, des notes très délicates. Arrivent ensuite des agrumes très frais, du citron  caviar, puis des notes de citrus, de citronnelle et de mélisse, un peu de zest de kumquat, ses fleurs, un petit jus de gingembre pressé. La bouche subtile et élégante, offre une belle cristallinité, presque tactile. Vernon étire sa présence délicate dans profondeur une racée, un vrai voyage.

 

Condrieu, Les Chaillées de l’Enfer 2021

Un nez de fleurs, de violette, mais surtout une belle palette de fruits jaunes à noyau, de l’abricot, des notes d’amande blanche, des notes exotiques avec un peu de mangue fraîche, une rondeur miellée, miel de thym. Un vin charnu, gourmand, et expressif.

 

Syrah, Sainte-Agathe 2021

Un Sainte-Agathe tout en fraîcheur, des fruits frais et juteux, de la cerise burlat, des épices mais délicates, des notes tourbées, fumées, de l’olive noire fraîche. Il s’allonge sur une trame saline. C’est une Syrah soyeuse qui envoûte tout en fraîcheur, comme une petite chanson délicate et joyeuse.

 

Saint-Joseph, Terres d’Encre 2020

Très gourmand, Terres d’encre s’offre comme un panier de fruits rouges frais (cerise, framboise). En bouche il est soyeux, d’un plaisir immédiat, la séduction du millésime 21.

 

Et les deux dernières cuvées de 2020 :

 

Côte-Rôtie, Maison Rouge 2020

Très cerise noire pour le fruit, on retrouve ses superbes notes tourbées et fumées, cette salinité si caractéristique en fond, du poivre noir, et un côté très frais apporté par de belles notes végétales (eucalyptus, estragon). Les tanins sont présents mais très soyeux, et accompagnent la longueur.

 

Saint-Joseph, Dame Brune 2020

Dame Brune offre un très bel équilibre entre des notes végétales fraîches et camphrées, feuille d’eucalyptus, des épices (cardamome, notes poivrées), du cuir jeune et du tabac blond.

Logo label AB
2022 : UNE PLACE 
« GEORGES VERNAY »

2022 : L’année touche à sa fin. L’occasion d’un retour sur la magnifique soirée le 10 juin à l’occasion de l’inauguration de la place Georges Vernay.
Le monde de la viticulture s’était déplacé pour rendre hommage à celui qu’on a surnommé « Le Pape du Condrieu », et avec lui élus, spécialistes de l’œnotourisme, acteurs du territoire.

La soirée s’est poursuivie au pied du coteau de Vernon, dans le parc où a grandi Georges Vernay. Tout y était réussi, les cuvées de Christine Vernay comme les rares de son père encore  disponibles qu’elle a offert de déguster, mais aussi le partage collectif d’un attachement fort à ce patrimoine de vignes et de vin pour lequel a tant œuvré Georges Vernay.

DES VALEURS EN ACTES
BIO & BIODYNAMIE

Si Christine a eu conscience de la nécessité d’aller vers le bio bien avant que cela devienne une évidence, et a travaillé son Domaine dans ce sens depuis 25 ans jusqu’à la certification AB qui couvre l’ensemble des parcelles et des cuvées, démontrant par là même que « le bio sur les coteaux, oui c’est compliqué, mais c’est possible », sa fille Emma, aux côtés de sa mère depuis 2020, pilote l’évolution des modes de culture jusqu’à travailler l’ensemble du Domaine selon les principes de la biodynamie.

15 ha sont entièrement conduits selon ces pratiques : 100%  des coteaux de Côte-Rôtie, Vernon, une partie des Terrasses de l’Empire ainsi que les IGP.

Parmi les pratiques en vigne :

  • Taille douce (Poussard) avec respect du flux de sève (depuis 2015)
  • Application du compost de bouse selon Maria Thun à l’automne, au printemps bouse de corne (500) et silice (501), et après la nouaison prêle préparée à la tisanière
  • Amendement des vignes par un compost fait au Domaine
  • Travail du sol selon la parcelle : pioche, treuil, cheval, fil
  • Enherbement naturel, usages de couverts végétaux (orge, seigle…) et paillages (miscanthus, lin, riz…) pour limiter le travail du sol
  • Désherbage assuré par… des moutons
  • Réduction drastique de l’usage du cuivre
  • Replantation de vergers avec des variétés anciennes de fruitiers pour favoriser la biodiversité
  • Travail sur le végétal : sélection massale avec Lilian Berrillon (conduit par Christine depuis plus de 10 ans), recherche de porte-greffes plus résistants à la sécheresse et offrant une bonne adaptation (cépage, sol, vigueur…)

Travail de buttage à Sainte-Agathe
Synchronisation entre l’homme et l’animal
23 novembre 2022

En cave Christine a depuis longtemps mis en place des méthodes de vinification qui ont permis la certification AB de tous ses vins mais qui suivent également les principes de la bio-dynamie, de l’usage de levures indigènes au respect du calendrier lunaire pour toutes les interventions sur les vins (soutirages, mises en bouteille, etc.).

Un travail qui demande un temps précieux, beaucoup d’attention, mais c’est aussi le gage, en plus de prendre soin de l’environnement, des équipes (réduction de la pénibilité), et évidemment de produire des vins les plus purs et les plus vibratoires qui soient.

Plantation du verger, Coteau de Vernon
17 janvier 2023

LA DEGUSTATION PAR
CHRISTINE VERNAY

2020, Conversation

Coteau de Vernon et Chaillées de l’Enfer sont deux très belles cuvées dotées chacune d’une personnalité très différente. Sur un même millésime, leur conversation est un vrai voyage.

En 2020 Coteau de Vernon offre un 1er nez très pétales de fleurs blanches, le boutons de rose, le jasmin, la lavande, la violette. Puis viennent mêlées des notes mentholées et de thym, du gingembre frais râpé, et en fruits de la pêche blanche juteuse et de la poire comice. En bouche c’est à la fois ample et suave, riche et profond, plein et tendu. Il s’ouvre alors sur une large palette d’agrumes : orange amère et feuilles d’oranger, citrons Meyer et Kalamansi ou encore le citron caviar. C’est très frais, aussi délicat que puissant, un jus très pur. L’allonge est longue, et s’étire sur des notes épicées, poivrées, salines.

Autant Vernon « tourne » dans le verre, et se libère par facettes, autant Les Chaillées de l’Enfer est un vin plus charmeur, qui s’offre plus directement. Tout comme Vernon, 2020 saisit avant tout dans le verre par son étonnante cristallinité. Le nez est ensuite très joli,  s’ouvre sur un bouquet de fruits mûrs :  abricot, pêche, et quelques agrumes, kumquat et zests de citron. En bouche c’est solaire mais tout en fraîcheur : on passe du fruit d’été, juteux à de très belles notes florales jasminées, la lavande et la violette, puis mentholées et anisées. Avec une belle verticalité mais autant de souplesse, Les Chaillées 2020 s’étire finalement sur des notes minérales et iodées, une salinité poivrée. Une allonge très pure.

2020 : Le printemps a eu une couleur très particulière, mais dans les vignes on a eu la chance d’en prendre le meilleur, et 2020 est vraiment un très beau millésime.

Alors Belles découvertes et Belles dégustations !

C’EST LANCE !
PRENDRE SOIN…DE VERNON

Lancement d’un chantier historique et patrimonial à Vernon, lieu emblématique de l’Appellation Condrieu (les vignes en sont aujourd’hui un des fleurons : entièrement certifiées AB et cultivées en biodynamie), c’est aussi l’ex « Clos Dardel » qui en conserve quelques très beaux patrimoines, le coteau où Georges Vernay relança la culture du Viognier et au pied duquel se trouve toujours la maison d’enfance où grandit Christine Vernay.

Philippe Marion, Maire de Condrieu et Conseiller Départemental, est venu pour l’occasion, accompagné de Carmen Senta Loys, adjointe à la communication, saluer les deux responsables de la Fondation du Patrimoine (Rémy Fourmaux, Architecte, Délégué Départemental Sud-Rhône et Claude Sordet, Délégué Départemental Rhône et Métropole) ainsi que l’équipe de Maîtrise d’œuvre réunie au complet : Claude Priebetich-Aznar, pour les études historiques, d’archéologie du bâti, architecturales et sanitaires et les études du réseau hydraulique ; Gaël Robin de l’Agence Archipat pour conduire la MOE patrimoniale de la maison d’enfance de Georges et Christine Vernay ; Grégoire Oriol, Mesure Architecture, pour conduire la MOE architecturale de la maison des peintres ; Frédérique Tézenas du Montcel, Jardins et Patrimoine, pour conduire les études historiques et patrimoniales, le plan de gestion et l’esquisse du parc et accompagner sa mise en œuvre comme la restauration du réseau hydraulique, un des projets qu’avait son père et que Christine conduit aujourd’hui.

VINS & METS
ILS ASSOCIENT

Les sommeliers des plus grandes tables viennent régulièrement à notre rencontre, pour déguster nos vins, mieux comprendre notre travail, approcher la particularité de nos terroirs. Il leur arrive de nous proposer des accords Vins & Mets, que nous avons plaisir à vous faire partager. Ce mois, suivant le rythme des mises, les propositions de Florian  Wunenburger, Assistant chef Sommelier au restaurant Pierre Gagnaire à Paris.

Les accords en rouge : Blonde du Seigneur 2018 
« Une belle Côte-Rôtie pleine de charme traduit ici par ses notes de pivoine et sa structure velouté avec un grain de tanin poudreux, c’est un vin qui nous donne envie de manger des plats généreux. C’est pourquoi une canette rôtie au miel et herbes de Provence, servie avec un jus corsé et accompagnée de panais grillés et patate douce grillée s’impose ! Ou bien encore une côte de noir du Bigorre fumée aux sarments de vignes (de Vernon tant qu’à faire !) avec des gnocchis. »

Les accords en blanc : Pied de Samson 2019 
« Il s’agit d’un vin blanc délicat et agréable où le viognier nous livre sa plus belle expression aromatique. Floral, croquant où les fruits à chair jaune frais tel que l’abricot se dévoilent, mariés à une touche de poivre de Java, et de beaux amers en finale. Ce vin blanc s’exprimera sur des mets printaniers où le végétal sera mis en avant. N’hésitez pas à l’associer avec des asperges vertes cuites à la vapeur, saupoudrées de copeaux de poutargue qui viendront faire échos à la minéralité du vin, le tout rehaussé d’une sauce mousseline parfumée au paprika. J’imagine également ce plat avec des plats aux accents asiatiques tels qu’un tataki de thon en croûte de sésame sur un lit de chou Pak Choï poêlé. « 

ACTUALITE
CONFIDENCES

Christine Vernay sur Terres de vins

> Article complet : cliquez ici 

Interview de Christine Vernay dans le Condrio’Mag 2023