Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi eu nulla vehicula, sagittis tortor id, fermentum nunc. Donec gravida mi a condimentum rutrum. Praesent aliquet pellentesque nisi.
Image thumbnail

L’histoire du Domaine

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

Le Domaine est un Domaine familial. Ici, depuis 1940, les générations se succèdent, servent le terroir. Christine Vernay, 3ème génération, conduit le Domaine depuis 25 ans, tandis que sa fille l’a rejoint depuis l’automne 2020 pour apprendre à ses côtés.

UN DOMAINE, DES PERSONNALITES, DES VINS

3 générations se sont mises au service des terres et des vignes : si l’empreinte du terroir marque fortement chacune des cuvées, et si l’on peut avancer que la finesse, l’élégance et l’harmonie, sont sans conteste le trait commun des vins des trois viticulteurs-vinificateurs, c’est bien la personnalité de chacun d’eux qui s’exprime dans leurs vins, leur travail et leurs partis pris, l’expression de leur sensibilité.

Création du Domaine

1937 - 1953

Francis crée le Domaine à Condrieu, et plante ses premières vignes au lieu-dit Coteau de Vernon.

1ère cuvée

1940

Il lance la 1ère cuvée, devenue depuis mythique : le célèbre ``Coteau de Vernon``.

Travail & développement

1953 - 1996

Georges prend la suite de son père. Investit et engagé, on le reconnait pour avoir « sauvé » l’appellation Condrieu. Il devient le chef de file de toute une génération qui derrière lui fera de ce terroir un des plus reconnus au monde.

Sauvetage d'un cépage

1953 - 1980

Georges Vernay est mondialement reconnu pour avoir sauvé le cépage viognier, laissé à l'abandon. Il replante ses terres, et donne l'élan à toute une génération de vignerons qui partent à l'assaut des coteaux.

Les Chaillées de l'Enfer

1992

Georges crée la cuvée ``Les Chaillées de l’Enfer``, en référence aux terrasses qui surplombent le Rhône.

Christine prend la direction du Domaine

1996

En 1996, Christine décide de prendre à son tour les rênes du Domaine, et se lance dans l'aventure des coteaux. Elle travaille, beaucoup, apprend, très vite, donne le meilleur d'elle-même, se passionne, apprend à connaître ses vignes, à les écouter, pose ses valeurs, les partage, et emmène toute une équipe avec elle.

Les nouvelles cuvées

1997 - 1998

En blanc elle crée les Terrasses de l’Empire, en 1998 ; mais elle qualifie surtout le Domaine pour ses rouges, en lançant notamment ses célèbres cuvées de Côte-Rôtie : Maison Rouge qu’elle relance et qu’elle vinifie dès 1997 et La Bonde du Seigneur, créée en 1998, qui toutes deux font aujourd’hui internationalement, autant que les Condrieu, la renommée du Domaine.

3*, Agriculture biologique, ... La consécration

2016 - 202...

En 2016 Christine Vernay célèbre son XXème millésime, que l'on retrouve désormais sur les plus grandes tables du monde. Les récompenses pleuvent, les éloges s'accumulent. 3*, AB, elle poursuit en femme de convictions. En 2021 la RVF célèbre sa cuvée de Maison Rouge dans une superbe verticale : Christine a relevé le défi, non seulement de porter le Domaine que lui a confié son Père à l'excellence, de poursuivre l'oeuvre en blanc avec un Coteau de Vernon toujours plus magique, d'une pureté absolue, mais plus encore, de porter les cuvées de Côte-Rôtie au sommet de l'appellation.

L'aventure partagée

Depuis 2020

Si Christine atteint la consécration depuis quelques années et veille sur la beauté de ses vins avec toujours plus de passion, elle consacre aussi son temps à une très belle aventure : sa fille Emma a en effet rejoint le Domaine en 2020 et apprend aux côtés de sa mère à connaître ses terres, à en prendre soin, à conduire un Domaine, et travaille avec autant de conviction que sa mère et son grand-père avant elle ses coteaux qu'elle sublimera un jour à son tour.

VERNON

Emblématique, par lequel on reconnait le Domaine entre tous, le célèbre coteau de Vernon se dresse au-dessus d’une propriété éponyme et de son splendide parc arboré. Il abrite deux bâtisses : l’une fut la dernière propriété de l’architecte lyonnais René Dardel, un amoureux de la nature et passionné de peinture ; l’autre la maison d’enfance de Georges Vernay et de Christine Vernay, qui a grandit dans le notes de violettes et de menthes, si caractéristiques de ses vins.
A flanc de coteau on devine encore la petite maison de vigne dans laquelle Dardel aimait accueillir des artistes (quand ce n’était s’y réfugier lui pour commettre quelques aquarelles), cabane de pierres que Christine Vernay protège aujourd’hui comme son lieu-refuge et le rappel de ses valeurs : vivre au cœur même des coteaux, écouter la nature, en faire le meilleur.

> Découvrir le Domaine de Vernon